APB : Où en sommes-nous maintenant ?

vendredi 24 novembre 2017

APB : Où en sommes-nous maintenant ?

On vous l’expliquait il y a quelques temps, APB allait connaître une réforme majeure pour les bacheliers de l’année 2018, mais il nous manquait encore beaucoup d’informations.

Quelques zones d’ombres viennent d’être levées. La semaine dernière, les lycéens, étudiants et parents ont été appelés à voter pour le nouveau nom de la plateforme.

Pendant 3 jours, ils ont eu le choix entre « Parcours Sup »,« Devenir étudiant »,« Mes études post bac », « Réussir Sup » et « Parcours Étudiant ».

Le verdict est tombé ce mardi, c’est « Parcours Sup » qui remplacera APB.


Qu’est ce qu’on sait de plus sur cette réforme ?


Les informations arrivent au compte-goutte mais on sait d’ores et déjà que cette nouvelle plateforme ouvrira le 15 janvier prochain. Les futurs bacheliers devront renseigner 10 vœux avant le 15 mars, contre 24 jusqu’à présent. Les choix seront classés  sans hiérarchisation, cependant chaque voeu devra être “motivé”, il nous reste à savoir ce qui sera demandé pour cette motivation.

Les premières réponses tomberont en mai. Au choix, les étudiants recevront un « oui », un « oui si » ou bien un « en attente ».


Parcours Sup ambitionne d’empêcher le tirage au sort dans les universités, d’aider les jeunes dans leur orientation et promet de maximiser l’affectation des futurs étudiants avant l’obtention de leur baccalauréat.

On vous invite à écouter un extrait du passage de la ministre de l’Education Nationale, Frédérique Vidal, sur Europe 1.

Pour rappel, fin juillet 2017, 65.000 jeunes bacheliers étaient en attente d’affectation. Ce nombre avait baissé à 6.010 à la fin de mois d'août et à 3.700 fin septembre.


Une question demeure, la plateforme Parcours Sup sera-t-elle à la hauteur de nos espérances ?


Sophie VIGIER