Pour attirer les étudiants, cette école fait le buzz avec sa vidéo

mercredi 09 septembre 2015

Pour attirer les étudiants, cette école fait le buzz avec sa vidéo


Quand une école embauche un youtubeur pour faire le buzz.

Gonzague est un humoriste de la toile qui s’est fait connaître par ses défis et vidéos et caméras cachées. L’ISCPA, une école de journalisme communication production, située à Paris, a su créer le buzz en invitant le youtubeur à piéger ses propres élèves.

 

La vidéo comme outil marketing des écoles

 

Aujourd’hui, les écoles doivent redoubler d’originalité pour attirer et recruter un public toujours avide de sensations et d’émotions. Pour les annonceurs, la génération Y est en effet difficile à toucher. Ultra-connectée, mobile, et volatile, elle a besoin que les communicants innovent et fassent preuve d’audace pour les séduire.

Dans ce dessein, rien ne fonctionne mieux que les images. À l’ère du 2.0, les grandes écoles et autres organismes adressant cette cible, doivent faire preuve de renouveau si elles veulent réussir à transmettre leur message.

                                                           

Depuis quelques mois, nous assistons à la montée en flèche du format vidéo. Plébiscitées par Facebook, et transformées en véritables armes de communication massive, elles peuvent rapidement devenir virales si elles sont savamment pensées et orchestrées. Vidéophages, les étudiants ne sont pas les derniers à être accrocs aux vidéos. 50% des vidéos en ligne représentent désormais 50% du trafic mobile. D'ailleurs, 69% des professionnels du marketing et des ventes ont déjà utilisé la vidéo comme outil marketing.

 

La vidéo de l’ISCPA fait le buzz pour attirer les étudiants

 

C’est ce qu’a fait l’ISCPA, une école parisienne de journalisme communication et production.

En recrutant un youtuber connu des jeunes, l’ISCPA a fait fort.

Pour cette caméra cachée, Gonzague piège les étudiants de l’école en se faisant passer pour le réalisateur d'un clip promotionnel de l'ISCPA. Les étudiants, très « corporate », sont au départ très motivés pour aider leur école à communiquer. Jusqu'à ce qu'ils se voient malmenés par l'humoriste. 


Comme cela avait été stratégiquement prévu en amont par le service marketing de l’école, la vidéo une fois montée, a été diffusée ensuite sur les réseaux sociaux et les plateformes de partage de vidéos comme Youtube. Objectif : attirer de futurs candidats à s’intéresser aux formations de l’école.

 

On dit souvent que les cordonniers sont les moins bien chaussés. L’adage ne s’est pas révélé forcément vrai pour cette école de communication.

 

 

 Voir la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=uppzG_BuXNQ